Le Parc des Lumières à Saint-Médard-en-Jalles : Une cité jardin revisitée

Communiqué de presse 03 juillet 2017

Saint-Médard en Jalles rue Renée Lacoude le Parc des Lumières

Le Parc des Lumières abrite un habitat résidentiel sur un site très arboré. Cette  réalisation  qui apporte des réponses qualitatives aux besoins de la commune Saint-Médard-en-Jalles en locatif social illustre l’engagement de Clairsienne en faveur du développement des territoires.

Un habitat résidentiel en prise directe avec la nature
Afin de rester à l’échelle du quartier, les 30 appartements (16 T2, 10 T3 et 4 T4) sont répartis en 4 bâtiments en R+1 dont le gabarit et l’écriture architecturale évoquent l’habitat individuel.
Traversée de cheminements piétons et d’une coulée verte offrant une perspective depuis la piste cyclable vers Lacanau-Océan, la résidence s’intègre dans un parc d’agrément où l’apport arboré et les plantations arbustives sont importants ; côté rue Voltaire, les bâtiments sont implantés avec un recul important,  largement végétalisé. L’intérêt : une urbanisation porteuse d’aménité.
Côté confort, l’ensemble résidentiel répond à la règlementation thermique 2005 BBC. Une attention particulière a été portée sur le choix de couleurs chaudes pour les parties communes.
La réalisation est signée de Patrick Marquet (agence Act’Architecture).

Loyers et typologie appropriés
Les besoins du territoire liés à son dynamisme démographique et économique (bassin d’emploi de l’Aerospace Valley) sont conséquents : la demande active en locatif social sur la commune s’élève à près de 3350 ménages sur les douze derniers mois et autour de 5500 sur le quadrant nord-ouest de Bordeaux Métropole (Saint-Aubin en Médoc, le Taillan-Médoc, le Haillan, Martignas et Saint-Médard).
Les loyers proposés sont très abordables : en moyenne, hors charges et avant AP.L, le  loyer d’un T2 de 47 m2 est de 275 € en PLAI à 319 € en PLUS; celui d’un T3 de73,5 m² de 402 € en PLAI et de 456 € en PLUS ; enfin, le T4 de 82,5 m2 respectivement de 445 €  à 495 €. Les loyers des parkings sont de l’ordre de 13 € et 24,50 €.
48 % des futurs locataires habitent déjà la commune, 92 % Bordeaux Métropole ; 44 % ont  moins de 35 ans ; 60 % sont des ménages d’une personne et un tiers sont des ménages séparés.

Des collaborations positives
Le parc des Lumières s’inscrit sur un site défini à l’origine par le PLU comme participant au rééquilibrage de l’offre d’habitat de la commune. Dans ce contexte, Clairsienne a acquis une quote-part du foncier auprès du promoteur privé Severini Pierres & Loisirs afin d’y réaliser un programme en locatif social ; les deux entreprises ont développé une approche partenariale dans le cadre d’un projet plus global intégrant aussi de l’accession privée. Depuis, l’opération a été finalisée en collaboration étroite avec la nouvelle équipe municipale.
Clairsienne investit 3,8 M€. Des concours d’Action Logement (120 K€ en prêts et 48 K€ de  subventions),  de Bordeaux Métropole (297 K€), du Conseil Départemental de la Gironde (27 K€) et de l’Etat (100 K€ de subvention)  équilibrent le financement, outre des fonds propres (100 K€ non récupérables) et la maîtrise économique de l’Entreprise Sociale pour l’Habitat.

Partenaire des priorités habitat de Saint-Médard-en-Jalles
Clairsienne accompagne le développement économique et l’emploi des territoires par le logement. Sur Saint-Médard-en-Jalles, l’entreprise a un patrimoine de 600 habitations dont 35 % de maisons individuelles auquel s’ajouteront deux autres programmes locatifs courant 2018.

*Au 30 juin2017
**NF Habitat HQE, dernière génération  de certification  du « Bâtiment durable », fixe des niveaux de performance  en termes de qualité de vie, de respect de l’environnement et de performance économique tout au long du cycle de vie d’un bâtiment, dans le cadre d’un management responsable.

 

Télécharger le communiqué de presse : CP-Parc des Lumières – Saint-Médard en Jalles – 3 juillet 2017