Lancement de la construction de LUMI, Lieu à Usages Multiples et Innovants à Bordeaux Euratlantique

Construction neuve 04 décembre 2017

Lumi-1ère-pierre

DP CLAIRSIENNE LUMI A BORDEAUX EURATLANTIQUE 04122017

Lundi 4 décembre à partir de 17h45, Clairsienne, Entreprise Sociale pour l’Habitat, filiale d’Action Logement, va lancer la construction d’un bâtiment à usages multiples et innovants de 21 500 m², LUMI sur Bordeaux Euratlantique, à l’occasion d’un spectacle son et lumière. 

  • Un lieu multifonctions évolutif, intergénérationnel et durable

A la fois ancré dans la ville, dans le large paysage de bord de Garonne et à proximité du jardin de l’Ars, LUMI est un bâtiment bioclimatique dont les hauteurs varient afin de privilégier la lumière naturelle et des vues pour l’ensemble des programmes.

Situé dans la ZAC Saint-Jean Belcier, à l’entrée du futur Quartier de l’Ars, bordé par le jardin de l’Ars et face à la Garonne, LUMI va accueillir 5 programmes singuliers, des bureaux dont le siège social de Clairsienne pour ses 200 salariés, 189 logements dont 60 logements en location sociale, 59 en accession sociale et une résidence intergénérationnelle de 70 logements dont 32 sont évolutifs et connectés, une crèche de 30 berceaux autour d’espaces partagés (conciergerie, restaurant inter-entreprises, auditorium, espaces de co-working, salle polyvalente de 180 m², 4 locaux à vélos, service d’auto-partage et parking mutualisé de 210 places) et de  2 200 m² de jardins, un de 1 200 m² en cœur d’îlot avec plus de 700 variétés de végétaux et deux autres jardins partagés en toitures terrasses de 400 et 600 m².

Sphère professionnelle et privée cohabitent, des tous petits aux séniors, des locataires aux propriétaires, des familles aux colocataires intergénérationnels, LUMI est un lieu de vies plurielles qui évolue avec les usages, crée du lien, garantit un confort de vie et préserve l’environnement et la santé de tous.

Lumineux, le bâtiment est identifiable par les matières utilisées, en osmose les unes avec les autres, le blanc éclatant, l’irisé et le translucide reflètent la lumière. Ces matériaux miroitants sont en résonance avec le paysage, la ville pierre et la Garonne. Ce lieu, véritable cristal urbain, a été imaginé par l’architecte Sophie Berthelier. Mandatée par Clairsienne, elle a coordonné et animé une équipe d’architectes afin d’assurer une cohérence globale tout en préservant la spécificité de chaque programme. Ainsi, chaque concepteur a apporté une réponse adaptée à partir d’un canevas commun.

Réalisé en architecture bioclimatique, le bâtiment classé BEPOS (Bâtiment Energie Positive) et QUALITEL RT 2012 pour l’habitat, vise la certification BREEAM* niveau « very good » pour le tertiaire. Cette ambition zéro énergie a induit le choix d’un éclairage naturel, de matériaux sains et recyclables tels que le verre acrylique pour les protections solaires, le béton pour conserver la fraîcheur, l’acier miroir pour renvoyer les reflets du soleil. La ventilation naturelle rafraichit les locaux tandis que l’énergie est assurée en partie par des panneaux photovoltaïques.

* Méthode d’évaluation de la performance environnementale des bâtiments qui certifie la garantie de respecter au mieux l’environnement de la conception des plans jusqu’à la fin de sa vie. 

  • Une démarche en mode laboratoire grandeur nature terrain d’expérimentations et d’innovations

Répondre aux enjeux du vivre ensemble et du lien social, de la qualité d’usage et de l’appropriation des lieux par les habitants, de leur bien-être, de l’adaptabilité des espaces aux rythmes de la vie, tels sont les défis relevés par Clairsienne et partagés avec les équipes constituées pour mettre en œuvre le projet tant en interne qu’avec l’ensemble des partenaires.

Au départ, il s’agissait d’y installer le siège social de Clairsienne, et de contribuer à la recomposition urbaine d’un quartier en développant une offre multiple d’activités et de logements. Clairsienne a mis en œuvre une démarche pour innover et expérimenter une autre façon d’habiter et de travailler. Véritable écosytème LUMI propose un lieu de vie durable, aux multiples usages, avec un environnement de travail modulable et collaboratif, un habitat sain et des espaces évolutifs pour s’adapter aux nouveaux usages et créer du lien entre les habitants. L’architecture du lieu participe à ces interactions. Des loggias modulables permettent de préserver l’intimité ou de partager un instant de convivialité avec son voisin, des appartements évolutifs et intergénérationnels, des halls d’accueil qui se transforment en lieu d’exposition ou de rencontre, la création d’espaces et de parcours avec un jardin de coeur d’ilot, des jardins partagés en toit terrasses, une salle polyvalente accessible à tous.

Pour répondre aux situations liées au vieillissement, en facilitant et en prolongeant le maintien à domicile des seniors, Clairsienne a participé à l’une des premières expérimentations sur Bordeaux Métropole d’appartements adaptés et évolutifs labélisés @Agelib avec l’appui de Vivalib. Ce projet pilote a été lauréat de l’appel à projet de la Carsat en 2016, sur le maintien des seniors dans la vie sociale. Les logements intègrent des équipements domotiques.

En matière de santé dans l’habitat, Clairsienne met en œuvre depuis 2015, une démarche pour réduire l’impact négatif des produits chimiques émanant des produits de construction, de décoration et d’entretien sur la qualité de l’air intérieur, accompagné par un expert en santé environnementale le Docteur Ragnar Weissman. Un cahier des charges préconise le choix des matériaux et des produits et les procédés de mise en œuvre.

  • Préparer aujourd’hui, l’arrivée demain des salariés et habitants

Clairsienne a engagé une démarche d’expérimentation numérique qui au-delà de la simple représentation visuelle, Le BIM* (*Bâtiment et Information Modélisme) révolutionne la façon de faire et de gérer les lieux. Concrètement, cela se traduit par la mise en œuvre d’une modélisation numérique du bâtiment pour suivre et contrôler son entretien.

Afin de favoriser les comportements et pratiques responsables, Clairsienne va étendre sa collaboration avec des associations sur la gestion et l’animation des jardins partagés, encourager la participation active des salariés et le télétravail, poursuivre sa démarche RSE avec le tri sélectif, les produits de nettoyage sains auprès des habitants, favoriser une mobilité douce pour se déplacer autrement, et évaluer la démarche écologique pour visualiser les économies réalisées pour les habitants … et la planète !

Le bâtiment Lumi conjugue innovations, développement durable, lumière et bien-être des habitants.

La livraison est prévue pour mars 2020. Le montant total de l’opération est de 61 797 637 €. Les principaux partenaires (6% du budget) sont la Carsat et la Métropole bordelaise, l’Etat, Action Logement, la ville de Bordeaux, le département de la Gironde et l’AGIRC-ARRCO. Les fonds propres de Clairsienne et les prêts constituent respectivement 12% et 82 % du budget. (Prêts CDC PLUS/PLAI, Caisse d’Epargne, LBP, PSLA et Action Logement).

Découvrez le teaser de l’événement

Image de prévisualisation YouTube