REALISATIONS : QUELQUES EXEMPLES EN 2016

Construction neuve 17 mars 2016

Campus bordelais : Résidence universitaire Montesquieu à Pessac, oubliée la chambre au confort minimum !

Bien plus qu’une chambre universitaire sommaire avec douche et cuisine à l’étage, chaque appartement a une surface de 16 à 21,5 m2 et comprend une kitchenette, une salle de bains et du mobilier (bureau, lit, armoire, …) pour un loyer de 350 € charges comprises, avant déduction de l’A.P.L.

204 appartementsCampus Bordelais

  • Architecte : Mazières et Associés
  • Gestionnaire CROUS
  • AOT via l’Etat
  • Subventions :
    • Conseil régional d’Aquitaine (1,76 M€)
    • CROUS (900 K€)
  • Fonds propres Clairsienne: 0,5 M€
  • Durée du chantier : 13 mois

 

 

Saint-Aubin de Médoc : une première qui fait l’unanimité !

Saint Aubin de Medoc

Visite guidée par Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin de Médoc et Vice-Président de Bordeaux Métropole, en compagnie de Lacrouts et Massicault Architectes, sourires sur les visages, ambiance cordiale : le nouvel ensemble résidentiel des Iris inauguré à l’automne dernier est en synergie avec l’identité de « village-nature » à laquelle sont attachés les habitants.

Clairsienne a maîtrisé l’ensemble du foncier en qualité d’aménageur, réalisé 50 maisons et appartements en locatif social sur un premier macro lot et cédé le second à un promoteur privé pour la construction d’une opération en accession libre.

Subventions : Etat, Conseil départemental de la Gironde, Bordeaux Métropole ; Prêt et subvention ALIANCE Territoires + Fonds propres Clairsienne.

 

Saint-Sulpice-et-Cameyrac confie sa veille foncière à Clairsienne

st sulpice de cameyrac

La commune de Saint-Sulpice-et-Cameyrac, suite à un arrêté de carence pris par le Préfet du fait de son retard en matière de mixité sociale, a initié un nouveau PLU et choisi Clairsienne comme délégataire du droit de préemption*.

*Possibilité offerte depuis le 6 août 2015 par la Loi Macron

Une convention tripartite a été signée avec l’Etat.

Objectif : faciliter la mobilisation du foncier en collaboration étroite et constructive.

Premiers résultats : 33 maisons individuelles et appartements en petits collectifs R+1 vont être réalisés à Magnan-Nord en locatif social.

D’où l’atteinte par la commune, avec un an d’avance et à hauteur de 105 %, de son objectif triennal de production sur la période 2014-2016, la levée de l’arrêté de carence par le Préfet et la décision de la Municipalité de confier à Clairsienne sa veille foncière.